USGS Patuxent Wildlife Research Center - Geosystemes Header Graphic

French Abstract

Le suivi écologique à long terme comme outil d'étude des changements globaux dans deux réserves de biosphère côtières. Analyse comparative entre l'île d'Ouessant (Réserve de biosphère de la Mer d'Iroise, Bretagne, France et la péninsule des Marin Headlands (Central California Coast biosphere reserve,California, USA).

Frédéric Bioret, Laboratoire Géosystemes URA 1518 CNRS, Université de Bretagne Occidentale, BP 809, 29285 BREST CEDEX, FRANCE, tel: 33 98 01 66 87, 
fax: 33 98 01 66 26, e:mail: bioret@univ-brest.fr

Judd A. Howell, National Biological Service, Golden Gate Field Station, Ft. Mason, Bldg. 201, San Francisco, CA 94123, USA, tel: 415 331 0639, fax: 415 331 0847, e:mail: judd_howell@usgs.gov

Les deux sites d'étude, situés dans deux réserves de biosphère côtières, sont soumis a des contraintes naturelles et anthropiques similaires : hyper exposition aux éléments climatologiques (vents, embruns), fréquentation touristique croissante, abandon ou forte régression des activités agricoles traditionnelles. Une étude comparative menée depuis 1992, en utilisant une méthode standardisée commune d'échantillonage et de collecte des données de terrain au sein de carrés permanents, a permis de mettre en évidence des similitudes dans la structure des peuplements végétaux et dans la répartition des populations de vertébrés, comme par exemple, la Musaraigne des jardins (Crocidura suaveolens) et le Mulot (Apodemus sylvaticus). L'analyse des données au sein d'un Système d'Information Géographique montre les corrélations existant entre la diversité des espèces de micromammifères et les unités de végétation. Le suivi a long terme de ces carrés permanents a pour objectif de pouvoir évaluer les conséquences des changements a long terme des facteurs climatologiques et des des activités humaines sur la diversité floristique (flore vasculaire) et faunistique (vertébrés) des milieux.

home
meeting minutes
participants
products
goals